Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 13:56


Aujourd'hui samedi 3 octobre se tenait à Meaux le 12ème Forum des associations patrimoniales de Seine-et-Marne organisé par la Direction des Archives, du Patrimoine et des Musées départementaux du département.

Le thème de la journée était "Les publications des associations : quelles pratiques ?"

Deux interventions illustrèrent ce thème : 

Celle de Monsieur Poma, Président de l'Association Terroirs qui a réalisé l'ouvrage collectif : Saint-Cyr, Saint Ouen, en vallée du petit Morin, Flâneries en Brie.

Celle de Monsieur Pons, Président de l'Association de Préfiguration du Musée de la Vigne qui a réalisé : Etude du paysage de Thomery sous l'ancien régime.

Ces intervenants exposèrent leur démarche, le long travail de collecte, de recherche pluriannuel qui aboutit à leur livre.

Nous parlerons aujourd'hui du premier livre.  Flâneries en Brie

Bien que proches de Paris, Saint-Cyr et Saint-Ouen-sur-Morin, deux villages jumeaux nichés dans la vallée du Petit Morin, ont gardé une forte identité rurale. Cet ouvrage a été écrit, photographié et mis en page par un groupe d’habitants amoureux de ces deux communes. Briards de souche ou d’adoption, ils l’ont conçu avec le désir de se saisir de leur histoire et de leur patrimoine naturel et culturel pour les faire découvrir, comprendre, aimer à tous ceux qui prendront la peine de s’y arrêter.

 

Leur démarche est celle de témoins et non d’historiens.

Elle est basée, pour l’essentiel, sur la collecte minutieuse et passionnée de la mémoire vivante. Elle retrace ainsi l’histoire des deux villages, avec leur identité et leurs personnalités : Pierre Mac Orlan, le restaurant-musée “La Moderne” ou encore “l’OEuf Dur” pour Saint-Cyr, la présence des Montmorency et des Benois pour Saint-Ouen. Mais les “petites gens”, ceux de la société paysanne, artisanale ou ouvrière y ont aussi toute leur place, avec leurs habitudes, leurs savoir-faire, leurs histoires.

 

L’ouvrage entend aussi guider le lecteur sur les sentiers champêtres et forestiers pour lui faire découvrir des lieux charmants, mais aussi pour l’inciter à porter son attention sur la faune et la flore de la vallée, dont les caractéristiques ont souvent été préservées.

 

Une abondante iconographie illustre les textes. De nombreuses cartes postales d’autrefois y figurent qui donnent parfois à ces pages un parfum de nostalgie. Mais l’ouvrage ne s’est pas pour autant fermé à l’évocation du monde rural actuel. Les lecteurs découvriront peut-être, à travers certaines photos contemporaines, des détails devant lesquels ils passent chaque jour sans y avoir jamais porté le regard. C’est l’une des ambitions des auteurs : faire partager leur goût de ces petites choses simples, banales ou émouvantes qui se trouvent à notre portée et qui font que notre environnement est unique.

 


Pour tous renseignements, contactez : guignard.marie_france at orange.fr
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 18:55

Lors des rDv du mardi aux Archives départementales de Seine et Marne le 22 septembre à 18 h 30, Claude-Clément PERROT président du CRDMA de Saint-Mammès présentera leur fin tragique, leur présence mieux appréhendée par des recherches archéologiques.


 

Le vendredi 13 octobre 1307 au matin, par la volonté du roi Philippe IV le Bel, l'arrestation des Templiers s'accomplissait en France, ce que l'historien Michelet appela, sans doute avec exagération, « un cataclysme» .

Au terme de sept années d'un procès inique et d'infâmes tortures, les derniers chevaliers du Temple périssaient dans les flammes, criant à tous leur innocence. C'était le 18 mars 1314, à Paris.

Héros légendaires loués par Saint Bernard, les Templiers comme les Hospitaliers s'étaient investis en Terre Sainte.

 

Sept siècles après leur destruction, ils fascinent encore. Les élucubrations les plus diverses, les fantaisies ésotériques emplissent les vitrines des librairies, noyant la vérité. Il reste l'architecture qu'ils ont laissée avec leurs chapelles et commanderies dans différentes régions de France, et particulièrement en Seine-et-Marne : la commanderie de Fourches (commune du Vaudoué), qui fut par le passé l'un des chantiers de fouilles du CRDMA de Saint-Mammès, association qui continue à consolider les vestiges de la chapelle, et plusieurs caves d'anciennes commanderies seront présentées.

Partager cet article
Repost0
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 21:34

Venez- nous rejoindre

Transport en commun  Champs-sur-Marne est situé à 20mn de Paris Nation par le RER A
(direction Marne la Vallée)
 

station de Noisy-Champs, sortie « Cité Descartes ».

 

Gares TGV sur Paris et Chessy-Marne la Vallée



 

  En voiture   Autoroute A4 - sortie 10 - Champs sur Marne Noisy Richardets
Stationnement gratuit dans les rues adjacentes pendant toute la durée du Congrès.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 20:00

Du vendredi 22 au dimanche 24 mai,
nous vous attendons
à Champs sur Marne
au 20ème congrès national de généalogie.


Plus d'infos

Partager cet article
Repost0
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 16:24


Samedi 18 avril 2009 Espace Saint Jean
14h30 salle N° 3 2ème étage à MELUN
le CGHSM organise une conférence sur
LE LAIT, LA VACHE ET LE CITADIN
du XVIIe au XXe  siècle

 

Perrette, l'accorte laitière de la fable, portait à pied, très tôt chaque matin, le pot à lait de ses clientes citadines. Elle écoulait la production quotidienne des quelques vaches de l'exploitation. Le lait, produit périssable, devait arriver le plus frais possible sur le marché. À l'époque de La Fontaine, en l'absence de moyens de transport rapides et de procédés de conservation efficaces, le lait devait être produit et collecté à proximité immédiate des lieux où il était vendu. Peu consommé par les populations rurales et ne donnant lieu à aucun commerce important, il était surtout transformé (fromages, beurre) ou servait au nourrissage des veaux.

Retraçant l'histoire de la production laitière, lilmontre comment, sous l'effet de la mode au xviie siècle, le lait est devenu un produit courant en même temps que le café. Il décrit l'organisation de la production laitière, assurée par les fermes des laitiers-cultivateurs, ainsi que par les étables des laitiers-nourrisseurs situées à l'intérieur de la ville ou dans la proche banlieue.

En lisant cette fable de La Fontaine, il n'est venu à l'esprit de personne que Perrette ait pu ajouter à son lait de l'eau du puits pour faire plus rapidement fortune, ou qu'elle ait trompé sa clientèle sur le volume de lait vendu, ou, pire encore, que son lait ait pu transmettre des maladies mortelles...

Cet ouvrage décrit le long et difficile chemin qui a permis au lait de devenir l'aliment sûr qu'il est aujourd'hui. Si la lutte contre les fraudes est ancienne, l'application des normes d'hygiène ne s'est imposée que plus récemment.


L'auteur Pierre-Olivier Fanica Ingénieur agronome,

Pierre-Olivier Fanica fait sa carrière dans le service de recherche d'une société spécialisée dans la mise au point de produits phytosanitaires. Il se consacre ensuite à l'écriture et publie la biographie de Charles Jacque, peintre animalier de l'École de Barbizon, également surnommé le « Raphaël » des moutons. Puis il se passionne pour l'histoire de l'agriculture de sa région. Domaine encore peu exploré, l'histoire de la production laitière devient alors son sujet de recherches privilégié.

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 19:30





Le C.G.H.S.M. sera présent avec de nombreux cercles le samedi 7 et le dimanche 8 février 2009 de 10 h à 18 h à la salle des fêtes du Safran pour

les 5ème portes ouvertes sur la généalogie

organisées par

l' Association Généalogique de Brie-Comte-Robert (A.G.B.C.R.)


parking gratuit


Partager cet article
Repost0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 19:40



Lors de la réunion mensuelle de l'antenne de Coulommiers rue Ernest Dessaint le samedi 24 janvier à 14 h 30 , le CDIP fera une présentation de ses logiciels liés à la généalogie :


Généatique, Photos de Famille, Dictionnaire des Toponymes, Cartes Anciennes, Studio Scrap.


L'entrée est libre

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 21:14

La direction des Archives Départementale informe que l'opération de numérisation des registres paroissiaux et d'état civil de l'Aube débutera en 2009. Elle s'échelonnera sur 3 à 4 années et donnera lieu à des mises en ligne progressives.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 17:32



Michel Rouet présentera
son livre

Histoire de la famille Lantenois d'Amillis

le samedi 15 novembre à 14 h
à l'Espace Saint Jean à Melun,


Partager cet article
Repost0
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 22:39


Nous l'avons attendu, nous l'avons désiré mais il est si beau que nous ne pouvons regretter le temps passé à l'attendre. Et les centaines de généalogistes qui ont voulu se connecter ce soir ont réussi à le faire, la technique a suivi.

Non seulement, nous avons accès à 4 300 000 images numériques (vues double page) d'actes d'Etat civil mais nous avons aussi la possibilité de trouver une belle collection de cartes postales et des plans d'intendance qui permettront aux généalogistes que nous sommes d'étoffer nos travaux.

Dans les outils de recherche, nous avons la possibilté d'avoir un accès direct à la base de données. En suivant l'adresse http://www.archinoe.fr/cg77/index.php/rechercheSimple

Que pensez-vous de ce nouvel outils ? Nous attendons vos commentaires.


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du CGHSM
  • : L'expression du CGHSM Cercle de Généalogie et d'Héraldique de Seine-et-Marne. Pour être tenu au courant des nouveaux articles, inscrivez-vous à la lettre d'information.
  • Contact